Insuffisance chronique sévère :


Le risque cardio vasculaire :

« Le risque évolutif de l’insuffisance chronique sévère est essentiellement de devoir commencer la dialyse ou parfois la transplantation rénale. La transplantation rénale n’est pas accessible à tout patient et les néphrologues, jusqu’à présent, orientés la prise en charge des patients âgés, lorsqu’il le fallait, vers la dialyse. Aujourd’hui, on essaye de développer des alternatives à la dialyse ce qu’on appelle des unités de traitement conservateur permettant aux gens de vivre dans un confort amélioré sans pour autant aller en dialyse."


Docteur Franck BOURDON - Néphrologue

NEPHROPREVENTION






Mots-clés :